shakeskp: (No pressure)
ça y'est, je suis officiellement inscrite à un atelier d'écriture Real Life, bien loin de ma comfort zone.
I'm so proud of myself.
et sur ce je vais aller cracher mes poumons d'angoisse, autant que cette toux serve à quelque chose

Rien à Voir :

Hier soir, dans un élan bizarre que je soupçonne inspiré par [livejournal.com profile] hitori_toshiro et son Épique Marathon Gundam Wing™ , j'ai téléchargé et ingurgité les 12 épisodes de Sekai'ichi Hatsukoi, qui est l'anime tiré du manga éponyme de Shungiku Nakamura, l'auteur de Junjou Romantica.
Avant tout, je tiens à dire que dans l'ensemble j'ai passé un bon moment, et que j'ai eu des passages de "awwwwwwwwwww cétromignoooooon" comme une bonne fangirl qui se respecte, ok ?
Mais.
O-M-G, vous les Uke™ ! Oui, vous deux là-bas ! ON N'A PAS IDÉE D'ÊTRE DES BOULETS PAREIL ! Je veux dire, y'a avoir la comprenette difficile, et y'a être complètement décérébré !
Mais surtout, toi le Seme™ ! Tu tentes de violer Uke™ et tu t'étonnes qu'il se casse en courant quand il te voit ?????????? Et en plus tu essaies de te faire passer pour la victime ??? honnêtement j'étais même impressionnée que Uke™ se tire, c'est pas souvent
Je pensais hier en regardant que si je voyais ce genre de comportement dans une série télé ou dans un roman occidental, je serais juste horrifiée du message que ça transmet et il est probable que j'aurais arrêté la lecture/le visionnage au milieu... Mais là j'étais seulement irritée par l'abrutisserie profonde de Seme™ . Qu'est-ce qui fait qu'on pardonne comme ça aux anime et manga ? Peut-être l'incapacité absolue de les prendre au sérieux ? ^^;;;;
Ou bien il y a un message subliminal qui fait que le cerveau se met sur pause au moment d'ouvrir/lancer un manga/anime de la catégorie yaoi/shojo pas subtil... (Le shonen est encore une autre catégorie avec d'autres problèmes). Ça m'étonnerait pas XD

Ce soir je regarde un truc complètement différent : Fry's Planet Word, un documentaire de la BBC sur l'évolution du langage, narration par Stephen Fry :D :D :D

:D

Nov. 27th, 2010 07:21 pm
shakeskp: (Chansons d'amour - Erwann)
Hi :D

:D

EDIT : Young Justice is bananas :D

ET KON EST BEAU. B-Ô. Hiiii, Kon. *O*
Kon ♥

(did I say Kon ♥?)
(et Robin est, genre, le fils caché de Tim et Dick)

Kon ♥
Gnnnnnih.
shakeskp: (Princess Tutu - Ahiru canard)
Si on m'avait dit qu'un jour je ferais la rec d'un anime avec un titre pareil... :D

Avant, il faut savoir qu'il y a un abruti, chez Déclic Image, qui s'est occupé du résumé sur les coffrets, et essaie de faire croire que Princess Tutu, c'est un shojo à la con qui relate l'histoire d'une fille qui veut devenir danseuse étoile et qui est secrètement amoureuse du meilleur danseur de l'école de ballet, qui OMG, a déjà une copine.

Résultat, quand vous commencez à regarder Princess Tutu, vous vous prenez une sacrée claque (et vous vérifiez que vous avez bien le bon DVD, parce que, WTF, quoi).

Princess Tutu, c'est Le monde de Sophie version anime.
C'est l'histoire d'un écrivain qui meurt avant de finir d'écrire son histoire, c'est l'histoire d'un conte tragique, dont le Prince s'est brisé le coeur pour enfermer son ennemi et erre telle une poupée sans âme. C'est l'histoire aussi d'un simple canard qui décide de retrouver les morceaux de son coeur et de toutes les conséquences qui en découlent.

Princess Tutu, c'est une histoire complexe de quête identitaire, d'un voyage d'initiation, d'amour déçu, trompé, de loyauté sans faille, de trahison et d'espoir, tout cela dans un univers sombre et absurde qui ne l'est pas sans raison, un univers où l'on combat par la danse classique.
Le scénario, qui commence simplement, se complexifie petit à petit, s'assombrit, finit par révéler une intrigue et un danger qu'on nous soufflait à l'oreille sans qu'on y fasse attention, tellement on est pris dans l'émotion du moment.

C'est beau. Les personnages sont tous fantastiques, et en fin de compte, j'aime les quatre principaux de façon tellement égale que ça me perturbe, j'ai l'habitude de surtout m'attacher à un seul.
Les couples het sont merveilleux, magiques comme on en voit/lit si peu, y'a un potentiel ENORME pour le yaoi, mais j'avoue me sentir pleinement satisfaite avec ce qu'on nous donne.

S'il n'y a qu'une chose à retenir, c'est ça : Princess Tutu, c'est BIEN.

Sur ce, excusez-moi, il faut que je fangirle. Et je vais le faire sur un autre post, histoire de pouvoir spoiler dans les commentaires comme je veux au besoin. :DDDD
shakeskp: (Kyouya/Tamaki fangirling)
Hikago, ça reste un grand mystère pour moi. Sérieux, comment est-ce qu'une série basée sur un jeu auquel je ne comprends strictement rien peut éveiller chez moi un tel degré de jubilation ?
Je viens de découvrir l'existence de l'épisode spécial, qui se passe après la série et raconte toute la pré-selection de la Coupe Hokuto. Une heure de couinage intensif. ¤___________¤
Akira est complètement, mais alors complètement accro à Hikaru. C'est d'une indécence honteuse, c'est pas possible, comment est-ce qu'ils peuvent dessiner et animer un truc pareil et s'entêter à le classer dans les shônen ???
Et Hikaru est tout simplement ♥. Et il aime Sai plus que tout et ça doit être dur pour Akira que son amourobsession ne soit pas retourné au même degré vésuvien.
Bien sûr, ça n'empêche pas qu'ils se marieront et auront beaucoup de matchs de Go, mais Akira devra toujours se battre pour être le premier dans le coeur d'Hikaru (et devra abattre ses rivaux, genre Yashiro qui veut se rendre intéressant avec ses coups originaux, le chacal !), quel angst, quel drame, ilss'aimentc'esttropbeaukyaaaaaaaaah.

Je veux lire une fic qui prend en compte la schizophrénie de Hikaru. On sait qu'il est capable de jouer exactement comme Sai, de se mettre dans la tête de Sai pour trouver les mêmes coups que lui. Y'a une double personnalité intéressante à exploiter, là. *couine*

Shinô que j'aime cette série. ¤___________________________¤
shakeskp: (L - sucre)
D'abord les dernières nouvelles de scribouillage : du D-Gray Man débile que j'ai mis en ligne juste parce que y'a trois fics qui se battent en duel en français (et je soutiens l'effort de guerre de [livejournal.com profile] maender !), et trois autres [livejournal.com profile] 52_saveurs, les liens pour tout ça sont sur [livejournal.com profile] silmaken. ^^

Kissing (manga, anglais)
Auteurs : Teiko Sasaki (scénario), Shoko Takaku (dessin)
Editeur: DMP collection Juné
Disponibilité : Amazon (livraison gratuite !)

Besoin de fluff ? J'ai ce qu'il vous faut.  )

Avatar : the Last Airbender, en français Avatar le dernier maître de l'air (dessin animé) :
Découvert ce week-end chez [livejournal.com profile] leliachan !

Au pays des bisons volants )

J'ai découvert aussi la série télé Grey's Anatomy . C'est bien. C'est très, très bien, et le pingouin qui vous parle n'a jamais été fan d'Urgences. Dr. Burke ♥ Dr. Shepherd ♥
shakeskp: (L smirk - par Misaki)
D'abord, j'ai fait tout plein de mise à jour sur [livejournal.com profile] silmaken, y'a du kkm, du Ouran que j'avais écrit pour [livejournal.com profile] spookyronny et que j'ai corrigé, et j'ai réuni tous les memes d'écriture de cet été en une seule entrée. *ouf*

Death Note ! ^___^
J’attendais L, alors j’avais pas regardé le premier épisode. Me suis faite les deux hier soir.
^__^
J’aime les doubleurs respectifs de Light et L, mais le fait que Light ait le même doubleur que Tamaki me perturbe grandement. lol
J’avais oublié à quel point Light me faisait rire. Mais vraiment, franchement hurler de rire. XD XD XD Heureusement qu’il est bishô, hein, parce que sinon j’arriverais vraiment, vraiment pas à le prendre au sérieux. XD
Mais j’avais pas oublié à quel point je fangirl L. *_____* Nyaaaah, on l’a même pas encore vu en entier mais j’ai couiné, couiné, couiné, et c’était trop jouissif quand il prend Light à son propre jeu. Mawmrrrrrrrrooooon. L ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Par contre… spoilers pour le chapitre 58 du manga  )

Et je me suis décidée au passage à regarder les deux derniers épisodes de Ouran. Mmmh.
J’aime Tamaki. J’aime Kyouya. J’aime Haruhi. (Et Kaoru et Hikaru et Hani-senpai et je veux épouser Mori-senpai, en fait je les aime tous, mais ce n’est pas le sujet, là.)
Attention, loooong blabla vaguement spoiler mais pas beaucoup )
shakeskp: (Default)
Par contre, après avoir regardé l'épisode 1 de Princess Princess, je pense pas continuer.
En dehors du fait que bon, bah, c'est du crossdressing, quoi, que le chara design est bof, que j'ai du mal avec la musique de fond, et que c'est leeeeeent, le seul perso qui m'intéresse et pour lequel je *pourrais* faire un effort, c'est bien sûr le sale caractère de service, celui qu'a les cheveux rose dans l'anime (ils étaient obligés ? -_-"), et au vu du générique de fin, c'est pas celui avec lequel y aura du fanservice yaoi.

Donc je me contenterai d'Ouran. et de Gakuen Heaven, finalement, puisque ça y'est, ça commence à bouger, et y'a plein de Kazuki de partout. ^_^
shakeskp: (run cloud)
Ok, Ouran m'a eue.
J'ai résisté jusqu'à ce que Tamaki déclare qu'étant le perso masculin principal, il va forcément finir avec Haruhi, que les autres n'étaient que des persos secondaires gays.
Je le confesse, cette série m'amuse beaucoup.
shakeskp: (Default)
Hier, je me suis fait royalement suer pour cause de flemmite aigue ( au point qu’en désespoir de cause, je parte à la recherche de fics HP, m’étais pas arrivé depuis, oulà, des siècles, et c’était déjà en désespoir de cause. Vous savez que je touche le fond quand ça me prend, lol. Au passage j'ai trouvé du très bon, je vais peut-être la reccer, là. HP ne me fait plus peur. *mdr*), et du coup je me suis mise à regarder tout ce que j’avais téléchargé et oublié aussitôt le mois dernier.

L’adaptation anime du manga Kaze to Ki no Uta, trouvable sous torrent sur aarinfantasy, m’a collée au mur. J’en attendais franchement rien, le dessin façon Candy et les persos au physique vaguement shota m’attiraient pas…

Et puis… wah. C’était intense. Limite dérangeant.

Serge, qui n’avait pas l’air d’un perso franchement intéressant, m’a cloué le bec plusieurs fois – notamment parce qu’avec un tel physique de uke, on s’attend pas à ses soudaines crises de semetitude. Il est fort, mentalement sacrément fort et on peut pas s’empêcher d’espérer qu’il sauvera Gilbert, parce que si quelqu’un peut le faire, c’est lui.

Gilbert. Gilbert, bordel. D’une sensualité qui devrait être impossible à cause de son chara design, qui justifierait à lui tout seul un nc-17, Gilbert, complètement fou, à vif, et masochiste au point de donner aux autres le bâton pour le frapper ! Gilbert !

*secoue Serge* Mais tu vas le sauver, OUI !

Mais non. C’est pas possible. C’est super frustrant, parce que vu que l’anime n’est qu’un bout du manga, on n’a pas la fin. Mais franchement, j’y crois pas deux secondes. Ce truc ne peux pas se finir bien.

Y’a bien une team qu’a scantraduit ? Je veux la fin ! T____T

 

 

shakeskp: (Default)
C'est marrant de se refaire KKM.
On remarque toute une série de petits détails marrants ou sérieux, importants - c'est vraiment une série qui joue sur les détails... Et puis surtout on le revoit pas du même oeil. Après 47 épisodes, et quelques raws derrière, on commence à cerner vraiment les persos, à les connaitre, à s'en faire son idée, et du coup, bah, leurs réactions du début prennent une toute autre dimension.

Je me suis découverte beaucoup plus tolérante de Yuuri pour certaines choses, moins pour d'autres. Yuuri est un perso que j'apprécie pour la "réalité" de son personnage. On peut facilement se mettre à sa place et se dire qu'on aurait *exactement* les mêmes réactions, et à revoir la série du début, on réalise que finalement Yuuri n'a pas du *tout* changé. C'est pas un perso évolutif. Il reste égal à lui-même, il prend juste conscience d'autres choses, mais il les intègre à son caractère sans que ça le bouge d'un poil. Wah. Et vous savez quoi ? Tant mieux.
J'ai toujours apprécié Yuuri, même pendant mes crises de rage/fureur contre lui. Maintenant, c'est un personnage que j'aime. Vraiment.
D'un autre côté, vous me direz, je suis pas encore à l'épisode des ours-abeilles... lol


Après ma réaction épidermique d'usage à l'apparition de Conrad au premier épisode (le "moi chevalier, toi demoiseau en détresse" ne fait plus que me faire hausser un sourcil :p), je me suis calmée et j'ai pris mon temps pour observer Conrad un peu mieux, maintenant qu'on en sait plus sur lui. Conrad, lui, est un personnage évolutif, mais qui a *déjà* évolué, et on l'a pas vu, mais c'est fou le nombre de petits trucs qui nous montrent que, pfffouu, bah, malgré ma poker face, hein, je suis quand même encore un peu à vif, alors soyez gentils de pas appuyer trop fort ! Conrad a besoin d'un seme qui le secoue ou d'un uke qui le prenne en charge. ou des deux Et le ConYuu ne me semble plus une menace. Conrad a un besoin *maladif*, obsessionnel, de prendre soin de Yuuri, mais j'arrive plus à voir ça comme autre chose que le complément de sa propre rédemption, une sorte de culpabilité mal placée, puis vraiment, une affection de grand frère.
Faut que j'avance encore un peu, mais... Je suis entrée dans cette phase où à chaque fois qu'il nous fait un truc héroique, je regarde l'assemblée pour savoir si y'a quelqu'un qui pourra me le faire craquer. C'est bien, Conrad, t'es fort, on le sait. Maintenant, arrête de faire ton chevalier et pleure un bon coup, tu verras, ça ira mieux.
Et dès que je trouve le quelqu'un... *air pensif*

mini-spoilers vers les épisodes 40
Wolfram.
Wolfram, le perso de ma vie. Sa première apparition me fait toujours partir en mode "hanyaaaaan", et oui, je me suis passé le "bishooooooounen" de Yuuri 3x, lâchez-moi ! X3
Wolfram, espèce de petit cachottier ! Oui, toi ! T'as craqué pour Yuuri dès l'instant où il t'a jeté hors du cercle sumo, après t'avoir complètement déstabilisé ("Mais pourquoi il se déshabille ???? Et pourquoi il faut que je me déshabille aussi ??? Mais ça va pas ??"), qu'il t'a regardé de haut... Là ton petit coeur s'est mis à battre très fort et t'as tellement paniqué qu'il a fallu que t'attaque de nouveau pour essayer de te débarrasser de ce sentiment bizarre. Comment, toi, te laisser séduire par ce... t'en trouve même pas les mots ! Mais c'est trop tard, t'as trouvé ton maitre dans tous les sens du terme (X3) et tu peux résister autant que tu veux... et pas si longtemps que ça, d'ailleurs. Il dure pas longtemps, le denial.
Mais le Grand Sage a raison. Tu te bats pour en faire un bon roi, de ta mauviette. Et au passage, tu cherches désespérément à être digne de lui, mmmh ? C'est flagrant, maintenant... Tu *feras* de Yuuri un grand roi, tu l'aideras, et tu prouveras aussi que tu es digne de lui, d'être son fiancé. Qu'il peut compter sur toi. T'es mignon, Wolf, avec ton complexe Wu Fei, je te l'ai déjà dit ?
Je peux même pointer la toute première fois où Yuuri te fait mal sans le vouloir. Où il te rejette, et que ça te fait mal pour la toute première fois. C'est un tout petit truc, mais Yuuri, ces tout petits trucs, c'est sa spécialité.
Episode 8, lorsqu'il monte sur Ao sans même t'avoir écouté, sans même avoir donné une réponse à ta proposition de monter à cheval avec lui.
'de Dieu, ça m'a fait mal pour toi parce que je sais que c'est que le premier d'une longue série, mais, c'est Yuuri. Et comme toi ces derniers épisodes, je commence à l'accepter. Parce que c'est toi qui changes, et pas lui. Et avec Yuuri, on peut qu'accepter ce qu'il veut bien donner, parce qu'il donnera rien d'autre que ça.
Et tu vois ? ça marche. Depuis que tu le pousses plus, depuis que tu le tires plus, il te regarde bien plus... Alors tiens bon, petit Wolf. Je sais que t'as perdu espoir, mais nous non !
YUURAM POWA !!!!

Profile

shakeskp: (Default)
shakeskp

August 2016

S M T W T F S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Links

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 20th, 2017 07:54 pm
Powered by Dreamwidth Studios